Forum "Libération" Qui sont les fous ?

Qui sont les fous ? Intervention à la Table-ronde organisée au Théâtre des Amandiers de Nanterre sur le thème « Vive la Culture » les 13,14 et 15 Juin 2008 par le journal « Libération » Cette Table-ronde était animée par Eric Favereau. Antoine Lazarus Professeur de santé Publique en était l’autre intervenant.On pourra regarder cette Table-ronde au cours de laquelle seule une partie du texte ci-dessous à pu être lue. De la folie de 68 à la folie sarkoziste : éloge de la complexité. "./.. J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne...Lire la suite

INTERVENTION AU FORUM DE LIBE : Quel accueil pour la folie ?

INTERVENTION AU FORUM DE LIBE DU 14 JUIN 2008 QUEL ACCUEIL POUR LA FOLIE ? Il me faut d’abord saluer l’initiative de Libération et d’Eric Favereau d’inviter des psychiatres à tenir table-ronde dans un forum sur la Culture. Car il est loin d’être évident par les temps qui courent de tenir la psychiatrie pour un enjeu culturel. A la rigueur la psychanalyse , ou plutôt certains psychanalystes médiatiques qui viennent nous donner leur expertise de tel fait de société ou nous livrer l’analyse sauvage de tel personnage politique . Mon propos, à la fois tout à fait personnel et inscrit dans un...Lire la suite

La nuit de Bamako

Nous avons organisé le 17 mars 2008 une soirée avec Olivier Douville à laquelle ont assisté une soixantaine de personnes.Cette soirée était consacrée au travail fait par lui en Afrique auprès des enfants des rues. Cette soirée était suivie d'un repas de cuisine africaine au cours de laquelle les échanges ont pu se prolonger. Robert Bitoun rend compte des propos tenus ainsi que de ses réflexions Olivier Douville est psychanalyste et maître de conférence en psychologie clinique à l'université Paris-10, Nanterre. Il est directeur de publication de " Psychologie clinique " (l'Harmattan, Paris) et...Lire la suite

À propos de la rétention de sûreté

7 février 2008 : Court-circuit au Sénat. Le 7 février 2008, le Sénat a adopté en urgence le Rapport sur la rétention de Sûreté et la déclaration d’irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental. Ce Rapport, rappelons-le, prévoit le placement dans des centres socio-médico-judiciaires des criminels « dangereux » à l’issue de leur détention, si leur dangerosité est attesté par une commission pluri-disciplinaire. Notons que si le syndicat de la magistrature dénonce la récupération de la douleur des victimes, si 100 associations et partis - de gauche - ont manifesté contre ce projet, celui-...Lire la suite

Une approche critique de la démarche qualité dans les institutions sanitaires, sociales et médico-sociales

Cet article recense les arguments d’auteurs, psychanalystes et sociologues, concernant les dysfonctionnements entraînés par la démarche qualité dans les institutions sanitaires, sociales et médico-sociales. La destruction des modes de fonctionnement antérieurs, la relégation de la réflexion sur les pratiques professionnelles au profit d’une logique gestionnaire, l’avènement du client en lieu et place du sujet, l’ignorance ou le déni des concepts permettant de penser les pratiques dans ces secteurs, l’individualisation de l’évaluation aux dépens du travail en équipe, la perte du pouvoir...Lire la suite

Projet de décret relatif à l'article 52 (fevrier 2008)

Janvier 2008 Projet de décret n° xxx relatif à l'usage du titre de psychothérapeute Le Premier ministre, - Sur le rapport du ministre de la santé, de la jeunesse et des sports et du ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L.4111-l à L.411-7 Vu le code de l'Éducation notamment ses articles L.613-3 à L.613-6, L.731-1 à 17 et L.471-1 à 5; Vu la loi n°85-772 du 25 juillet 1985 modifiée portant diverses dispositions d'ordre social, notamment son article 44; Vu la loi n°2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé...Lire la suite

Sainte colère !

Sainte colère ! La colère, dit le dicton, est mauvaise conseillère. Elle peut en effet nous pousser, pour nous défaire de la tension qu’elle suscite en nous, à passer à l’action. Elle peut nous conduire à ignorer les barrières construites pour pacifier notre lien social, et produit dans les couples de très curieux fonctionnements alliant la provocation aux plaisirs de la chair. 14 Les politiques savent bien utiliser la colère pour manipuler les populations. Une masse en colère est une masse qui ne réfléchit plus mais qui agit et qui soutient ceux qui en désignant les supposés coupables,...Lire la suite

Le psychanalyste idéal

Le psychanalyste idéal C’est un homme dans la force de l’âge comme on ne dit plus. Cela pourrait-il être une femme ? Je ne sais pas. Il est certes le plus souvent parisien, mais il peut aussi habiter une ville de province à condition qu’une université lui ait ouvert ses portes. La rive gauche lui convient assez bien. Une pointe d’accent étranger aussi. Il parle avec une certaine affectation, mais sans excès. Il a derrière lui une longue carrière universitaire. Il parle allemand couramment et lit Freud dans le texte. Bien sûr il a une connaissance approfondie de l’hébreu et du grec ancien dont...Lire la suite

Sous les bombes

Lorsque j’ai annoncé autour de moi que j’emmenai cette année pour les vacances un livre de quelque huit cents pages consacré à l’histoire du mouvement psychanalytique, j’ai bien vu esquisser quelques sourires narquois de la part de ceux qui connaissent mon peu de goût au travail durant l’été. Les vacances sont pour moi d’abord placées sous le signe du voyage, et le livre, objet fragile à bien des égards, impose une certaine immobilité. Cette année pourtant, sans rien changer à mon programme habituel, je voulais absolument me plonger dans les controverses qui s’étaient déroulées à Londres...Lire la suite

Rêver d'au delà

A propos de « Au delà du principe de plaisir » de Sigmund Freud. - Une rêverie… OCF P, Vol XV,pp277-338, PUF. En compagnie de José Morel Cinq Mars, j’ai entrepris dans le service du Pr Philippon un travail sur les complications psychiques retardées pouvant frapper les sujets atteint de traumatisme crânien, notamment ceux d’entre eux consécutifs à un accident de la route. Cette étude qui a porté sur 69 malades s’est effectuée sur trois ans et a été l’objet d’un mémoire destiné au Ministère des transports qui nous avait financés.(Décision d’aide à la recherche N° 95 MT 0011) Au bout de trois...Lire la suite

Pages