Joyce et Sophie

Joyce et Sophie Commentaire du sinthome avec le travail de Sophie Calle en cette biennale de Venise 2007 où l'exposition " Prends soin de toi " est exposée au pavillon français. 1 . 1 - Le ratage et sa réparation, séminaire sur Joyce. " Ce que je voudrais marquer, c'est ce que j appelle, que je désigne, que je supporte du sinthome qui est ici marqué d un rond, d'un rond de ficelle, ce qui est censé par moi se produire à la place même où disons le tracé du noeud fait une erreur " explique Lacan en février de son séminaire intitulé le sinthome. Il y aurait ainsi " une sorte de lapsus du noeud...Lire la suite

Sauvons la clinique

Sauvons la clinique Manifeste pour les pratiques et les formations cliniques Pétition ouverte aux professionnels, aux institutions et aux citoyens. Après la disparition de la psychopathologie et de la psychanalyse de la formation des psychiatres, au profit de modélisations neurobiologiques et comportementalistes, c'est celle des psychologues cliniciens qui est aujourd'hui clairement visée par les instances d'habilitation de leur formation. Depuis plusieurs années, les universitaires qui ont en charge cette formation voient s'étendre dans l'appareil de l'Etat la volonté de domination des...Lire la suite

Nourrir la clinique

Nourrir la clinique Fernando de Amorim 3 Après la réunion de samedi du 30 juin 2007 à l’amphithéâtre Charcot (Hôpital Pitié-Salpêtrière – Paris), sur le thème « Sauvons la clinique », voici mes commentaires, impressions et propositions : Beaucoup d’applaudissements, peu de huées (discrètes – nous sommes entre gens bien) et un coup de sang par ci par là. Rien de très méchant. Puis il y eut des phénomènes : la proposition que, pour sauver la clinique, il faille la nourrir avec du sang nouveau. La nourrir en poussant (dans le sens de la Trieb freudienne) les étudiants désireux de devenir des...Lire la suite

Sauvons la clinique

Je voudrais tout d ‘abord remercier l’équipe de la coordination provisoire de ces états généraux de la clinique , qui nous ont proposé de nous y associer. 1. avant de nous présenter brièvement je vais expliquer la raison de notre adhésion sans ambiguïté à ce projet. Je développerai ensuite rapidement l’origine de notre collectif, la situation actuelle et les questions dont nous souhaitons débattre. J’ai lu récemment sur le site oedipe une mise en question de cette initiative sous cette forme « pourquoi se rassembler à nouveau ? » .. ; Pourquoi une initiative universitaro-centriste ne s’...Lire la suite

Sauvons la clinique » : la clinique qui sauve.Une journée à la Salpêtrière.

« Sauvons la clinique » : la clinique qui sauve. Une journée à la Salpêtrière. D’abord, la forme : l’amphithéâtre Charcot bondé, les intervenants qui se succèdent, 7 minutes maximum chacun. Ca défile. Chacun, donc, va à l’essentiel. Il y a là une certaine urgence à dire. Le temps du développement viendra plus tard. La parole, ici, se faisait acte. Acte politique. La parole se prendrait-elle comme on prend le pouvoir ? Ensuite le contenu : impossible d’être exhaustif, difficile, même d’être fidèle à ce qui s’est dit lors de cette journée. Néanmoins, s’agit-il davantage de répéter ou d’élaborer...Lire la suite

sauvons la clinique : le point de vue des étudiants

Nous tenons tout d’abord à remercier chaleureusement le comité d’organisation de cette journée pour son invitation. En effet, nous avons constaté que de nombreuses associations se battent pour défendre la psychologie clinique d’orientation psychanalytique mais que ce combat est malheureusement souvent mené dans la solitude et l’urgence de situations locales. Pour notre part, nous souhaitons témoigner ici des difficultés auxquelles les étudiants de Paris 13 ont été confrontés depuis 2005, ainsi que des moyens qu’ils ont mis en œuvre pour maintenir la présence de la psychanalyse dans leur...Lire la suite

Embrouilles

Embrouilles ! Il y a quelques jours de cela, j’ai reçu de Gérard Haddad un courriel au sujet de son livre « le péché originel de la psychanalyse ». Il m’alertait à propos d’un article de Jean Birnbaum, journaliste au « monde »,responsable des sciences humaines au Monde des livres et collaborateur dans ce journal d’Élisabeth Roudinesco, qui aurait été écarté sous la pression de cette dernière, et d’en appeler à la solidarité contre la censure s’exerçant contre lui. Je demandais alors à Gérard Haddad avec lequel j’entretiens des relations amicales de m’envoyer l’article en question, ce qu’il se...Lire la suite

À propos du colloque Inserm 30 mai 2007

À propos du colloque de l'Inserm du 30 mai 2007 Je rendrai compte ici de certains points exposés lors du colloque Inserm du 30 mai 2007 : "la méthodologie en psychiatrie et santé mentale ". Mon travail ne concernera bien sûr que les exposés auxquels j’ai assisté, il restera donc partiel. Je commenterai certains des thèmes qui ont été abordés. Ce colloque nous était présenté comme une réponse aux questions qui avaient surgi en novembre 2006 lors de la précédente journée, sur le trouble des conduites. Ainsi que l'intitulé le laissait entendre, il a beaucoup été question de méthodes, et...Lire la suite

À propos du colloque Inserm 30 mai 2007 par Marie-Hélène Bigot

À propos du colloque de l'Inserm du 30 mai 2007 Je rendrai compte ici de certains points exposés lors du colloque Inserm du 30 mai 2007 : "la méthodologie en psychiatrie et santé mentale ". Mon travail ne concernera bien sûr que les exposés auxquels j’ai assisté, il restera donc partiel. Je commenterai certains des thèmes qui ont été abordés. Ce colloque nous était présenté comme une réponse aux questions qui avaient surgi en novembre 2006 lors de la précédente journée, sur le trouble des conduites. Ainsi que l'intitulé le laissait entendre, il a beaucoup été question de méthodes, et...Lire la suite

La psychanalyse à l'université, contre l'ingénierie de la santé mentale

La psychanalyse à l’université, contre l’ingénierie de la santé mentale. La pétition "sauvons la clinique" tente de préserver, si ce n’est la psychanalyse, du moins quelque chose de la psychanalyse au sein de l'université, que ce soit dans l'enseignement ou dans la recherche. Ceux qui souhaitent défendre cela la signent, bien que les autres ne soient pas nécessairement contre la psychanalyse. Certains psychanalystes ne la signent pas parce qu'ils estiment que seules les Ecoles peuvent être des lieux d'invention ou de réinvention de la clinique psychanalytique. Mais n’est-ce pas surtout à...Lire la suite

Pages