Annonces

Constitution d'un Cartel sur le modéle de celui de l'Ecole de la Cause freudienne

Proposition de titre : "S'autorise de...Read more

Articles

De gérard Biard dans "Charlie hebdo" : Le meilleur des mondes trans

Le meilleur des mondes trans Gérard Biard · Mis en ligne le 28 décembre 2022 · Paru dans l' édition 1588 du 28 décembre La croisade des militants trans contre Caroline Eliacheff et Céline Masson continue . Impossible pour ces pédopsychiatres et psychanalystes de venir parler publiquement de leur livre La Fabrique de l’enfant-transgenre (Éditions de l’Observatoire), dans lequel elles analysent en détail les dangers du prosélytisme transactiviste sur les jeunes enfants et les dérives qu’il peut entraîner. Notamment quand il les incite à s’engager dans des transitions de sexe par chirurgie ou...Lire la suite

Interview d'Eric Marty dans les "Matins de France Culture"

Écoutez l'interview...Lire la suite

Pages

l'espèce humaine
La salle est maintenant silencieuse. Un homme s’avance et nous dit « pensez à éteindre vos portables ». Cette phrase je venais moi-même de la prononcer quelques instants auparavant. C’est là, sans doute, un trait d’union discret entre une séance d’analyse et le théâtre surtout lorsque, comme c’est le cas ici, seul sur scène, un acteur ou une actrice incarne une parole. C’est que dans un cas comme dans l’autre c’est d’un dire dont il s’agit. On sait combien cela relève de l’impossible de la transmission. Ce qui a été vécu, éprouvé, que ce soit dans la vie quotidienne dans sa banalité, ou,...
1
Souvent, dans un tableau avec plusieurs animaux, au moins l’un d’eux nous regarde. On n’imagine pas à notre époque la star internationale que fut Rosa Bonheur au XIXe siècle. Son simple nom était une caution pour faire des choses folles, inattendues, auprès de puissants comme de simples ouvriers. Son amie Anna avait fait arrêter un train où elle voyageait en disant simplement que c’était pour cueillir une belle touffe d’herbe qu’elle voulait offrir à Rosa Bonheur,. Elle était préoccupée de prouver qu’une femme était possiblement une artiste aussi douée qu’un homme… Et elle l’a...
Dernier recours Les Amants de V*** [1] est un roman, un « petit roman » publié par un éditeur inclassable. Passera-t-il inaperçu, en quoi il serait fidèle à ses héros qui n’en sont pas ? L’auteure renoue ici avec les lecteurs qui n’ont pas boudé ses premiers romans, que les éditions de la rumeur libre ont republiés pour la plupart. Dans le long intervalle qui sépare ce dernier roman venu de la série des précédents, elle a donné à son éditeur une suite d’essais dans lesquels elle s’est vouée à éclairer la logique des conflits européens, empruntant à Freud son analyse des différentes...