les divines surprises de Bernard Accoyer

Les divines surprises de Bernard Accoyer Le travail des députés c'est d'écrire la Loi. Leur travail peut prendre des formes différentes. La proposition de Loi , il en est quelques milliers qui traînent dans les tiroirs, le projet de Loi, qui représente déjà une étape importante, car un projet de Loi a pour destin d'être présenté devant les assemblées et s'il est adopté, après amendement et débat, de dire la Loi. Son destin cependant dépend des décrets d'application et très souvent c'est à ce moment que les choses se décident vraiment. Il en est un troisième que tous les parlementaires, tous...Lire la suite

fumer fait vivre

Sous prétexte d'éviter aux gens de mourir (de quoi se mêle-t-on ?), le prix des cigarettes, déjà très élevé, va encore être augmenté. Les cigarettes vont donc devenir un produit de luxe que seuls les riches pourront se procurer. Où fume-t-on le plus ? Où la cigarette est-elle le dernier plaisir, la dernière marque de socialisation quand tout le reste s'est effondré ? Dans les prisons et les hôpitaux psychiatriques. Dans les couloirs de Sainte-Anne ou de Maison Blanche, les patients ralentis par leur camisole chimique, se déplaçant comme des petits vieux, vont les uns vers les autres avec ce...Lire la suite

Canicule

Canicule (1) Par la fenêtre de la chambre grande ouverte, je perçois soudain le doux crépitement des gouttes de pluie tombant dans le jardin. Une discrète odeur d'herbe mouillée me parvient, un souffle d'air frais me caresse. Il est 4 heures du matin, je ne veux pas me rendormir, je goûte l'instant. J'ai dormi jusqu'à 9 heures. C'est mon premier jour de vacances. Je prends conscience de ma fatigue. Je suis une terre aride, ravinée. J'ai besoin d'eau, j'ai besoin de me réparer. La semaine a été harassante. Des malades qui souffrent, se plaignent de la chaleur. Les gens n'ont plus de patience,...Lire la suite

Journal d'un psychanalyste à la tache d'huile

"Journal d'un psychanalyste à la tache d'huile" (I) "¡Fuenteovejuna !", c'était le cripoussé par le peuple des émeutiers de la cité de Fuenteovejuna, dans l'ouvrage homonyme de Lope de Vega. "¡Argentina !". C'était parfois le cri que poussaient les gens hier, au milieu des concerts de casserole. Comme si le nom seul, le nom d'une patrie nébuleuse et mystifiée par les discours chauvinistes, le nom d'une utopie de conquérants espagnols, comme Eldorado(Argentina vient d'argent, et la plupart de l'argent fut trouvé et ravagé au Pérou, pas en l'Argentine), comme si ce nom pouvait à lui seul...Lire la suite

Mais que se passe-t-il donc au Royaume Uni

Mais que se passe-t-il donc au Royaume Uni ? L'IPA tente une OPA. Le 23 janvier 2003, surprise : un appel de soutien lancé par un collègue britannique (Darian Leader du Centre for Freudian Analysis and Research) nous informe sur la situation des psychanalystes en Grande Bretagne, situation préoccupante en fait depuis …une vingtaine d'années. En effet, depuis 1980, les relations entre la Société Britannique de Psychanalyse (SBP - section anglaise de l'IPA) et l'United Kingdom Council for Psychotherapy (UKCP) sont plus ou moins difficiles, sujettes à disputes, modérées toutefois, tant dans la...Lire la suite

Pour la psychanalyse

Franck Chaumon Roger Ferreri Vincent Perdigon membres de l'association Pratiques de la folie . (pratiquesdelafolie@ifrance.com) L'amendement Accoyer, visant à réglementer l'exercice des psychothérapies a suscité l'opposition de l'ensemble des psychanalystes français. Il faut expliquer pourquoi et montrer en quoi la question soulevée concerne la société dans son ensemble. Avant toute chose, il faut faire un constat : l'exercice de la psychanalyse en France n'a jusqu'ici jamais été réglementé. Cela mérite d'être souligné car après tout, la chose n'allait pas de soi si l'on en juge par le fait...Lire la suite

Le colloque de la SPP vu par les membres de l'École de la Cause Freudienne

Paris, le 26 novembre "le travail psychanalytique" (colloque de la SPP) Le Colloque était divisé en huit dialogues ; chacun a été suivi pour l ALP par un psychanalyste membre de l'ECF ÉRIC LAURENT Premier dialogue : Daniel Widlöcher, César Botella La salle de l'Unesco, malgré sa capacité d'accueil limitée, avait été choisie par André Green en souvenir du premier Colloque ouvert de la SPP tenu là en 1989. Le programme est remis à l'entrée. On a la bonne surprise d'y découvrir en fond illustratif, parmi une galerie de portraits de psychanalystes, en bonne place, la photographie de Jacques Lacan...Lire la suite

Hystérie collective aux Etats-Unis ?

Des maladies introuvables aux Etats-Unis: "hystérie collective" ou pathologie de masse de l'imaginaire individualiste? version révisée d'un article paru dans Le débat n°108, janvier-février 2000 Je remercie M. Borch-Jacobsen pour ses rectifications, ainsi que M. Gauchet et L. Mucchielli pour leurs remarques critiques. A la mémoire de Joël Sipos Le public français perçoit régulièrement l'écho de farouches querelles médico-sociales nées Outre-Atlantique, relatives à des "épidémies" de natures très diverses, et qui laissent l'impression de refléter davantage certains traits caractéristiques de...Lire la suite

Le travail Psychanalytique : compte rendu du Colloque de la SPP par André Green

LE TRAVAIL PSYCHANALYTIQUE DIALOGUES ENTRE LA SOCIETE PSYCHANALYTIQUE DE PARIS ET SES INTERLOCUTEURS MAISON DE L'UNESCO 23 / 24 NOVEMBRE 2002 SYNTHESE PROVISOIRE Ainsi que les organisateurs du colloque en avaient l'intuition (voir page 1 du programme), il s'est confirmé que l'attente du public était d'assister à des échanges entre membres des diverses sociétés, pour les entendre discuter autour de thèmes importants dégagés par l'examen de la littérature psychanalytique des dernières années. Il faut souligner, au préalable que la salle de la Maison de l'Unesco qui accueille 1350 places n'a pas...Lire la suite

ROLAND GORI :À Pierre Fédida, mon ami

Roland Gori A Pierre Fédida, mon ami Pierre Fédida et Roland Gori à la Thèse de Rajaa Stitou Montpellier 1999 C'est aujourd'hui dimanche. Pierre ne m'appellera pas. Pierre ne m'appellera plus. Il est mort à Paris le vendredi 1er Novembre. Mareike Wolf-Fédida m'avait laissé un message la veille m'informant de l'hospitalisation de Pierre et de la gravité de son état. J'étais en vacances et je n'ai trouvé le message de Mareike qu'à mon retour de vacances. Entre temps Danièle Brun puis Edouard Zarifian, également avertis par Mareike, m'avaient aussi informé. Ensuite a commencé la ronde de tous...Lire la suite

Pages