un appel aux associations psychanalytiques

Un appel aux sociétés et associations psychanalytiques Ayant pris parti depuis 1989 pour une inscription sociale de la psychanalyse et préconisant à cette fin la création d'une Instance tierce, représentative du mouvement psychanalytique français, qui aurait à gérer l'interface entre les psychanalystes et le public, l'APUI (Association pour une Instance)* se réjouit de constater que les sociétés et associations psychanalytiques débattent enfin de la meilleure façon de préserver la psychanalyse dans le monde d'aujourd'hui. À l'occasion de la perplexité soulevée par l'amendement dit "Accoyer",...Lire la suite

Le pas de Freud de la psychothérapie à la psychanalyse

Annie Tardits Le pas de Freud de la psychothérapie à la psychanalyse 1 Y a-t-il une nécessité interne à la psychanalyse qui détermine les psychanalystes à déclarer – à professer – la spécificité de leur pratique et de leur discipline, ou est-ce toujours à cause de circonstances extérieures qu'ils sont amenés à défendre leur spécificité ? Il est clair que dans le contexte actuel ce sont les circonstances qui imposent aux psychanalystes de situer la spécificité de leur pratique et de la formation qu'elle requiert au regard d'autres pratiques thérapeutiques. Comme en 1926 la plainte contre Reik...Lire la suite

psychothérapie et psychiatrerie

La position de l'AFPC : Association Française des Psychologues Cliniciens La psychothérapie et la psychiatrerie … Les psychologues cliniciens et la psychothérapie semblent bien malmenés en France. Un amendement de loi vient d'être voté à l'assemblée nationale et va donc être proposé au sénat. Personne ne réagit, personne ne dit rien, ou presque. Serait-ce à dire que nous ne sommes déjà plus ? Il semblerait que les textes soient passés inaperçus, l'air de rien. Il y a pourtant matière à s'inquiéter !!! En effet, demain, si ce texte est voté au sénat, tous les psychologues cliniciens, et ce...Lire la suite

"nous les psys" ou les choix de Jacques-Alain Miller

« Nous les psy » : Les choix de Jacques-alain Miller 8 1- les présents Outre Jacques-Alain Miller et divers représentants de l'ECF comme Éric Laurent ou Jean Claude Maleval on a vu à la tribune le Pr Zarca Politologue ÉlisabethRoudinesco, Madame Kovès épidémiologiste co-rédactrice du rapport Clery-melin, Jacques Sédat et dans la salle Mr Ginger Président de la Fédération Européenne de Psychothérapie ainsi que Gérard Miller..Il semble qu'après avoir lancé des invitations tous azimuts Jacques-alain Miller se soit heurté à des refus polis assortis de l'envoi d'observateurs. Le temps de parole...Lire la suite

lettre aux sénateurs

Messieurs les Sénateurs, Alors qu'une volonté politique d'améliorer l'attention portée à l'hygiène mentale des citoyens voit le jour à travers l'amendement Accoyer, une part importante de la liberté de parole risque de disparaître dans la confusion des genres et des disciplines que cet amendement induit. Que veut l'amendement ? Garantir les bonnes pratiques thérapeutiques par le contrôle de la formation des psychothérapeutes autour d'une notion, la Santé publique, dont le modèle millénaire est la formation des médecins. Ainsi, l'amendement prévoit que les psychothérapeutes, pour avoir le...Lire la suite

l'amendement et la didactique

L'amendement Accoyer est inutile, probablement nuisible, évidemment dicté par un souci de normalisation (la déréglementation et la normalisation ne sont pas, loin s'en faut, incompatibles, et ce gouvernement le prouve quotidiennement, pas seulement dans le domaine de la santé mentale !) mais ça pourrait être pire. En effet, il a la modestie de ne pas tenter de trancher la débat sur ce qui distingue psychanalyse et psychothérapie et le bon sens de ne reconnaître aucune école ou société de psychanalyse comme susceptible de former et garantir ses membres au regard des exigences posées par la loi...Lire la suite

On remercie un psychanalyste

1 12 (contribution au débat vu de la France hospitalière) En 1931-1932, mon père, interne en chirurgie à Reims, fut sans doute l'un des premiers fondateurs de centres anti-cancéreux en France, aux côtés de son patron. A cette époque la lutte anti-cancéreuse était essentiellement, voire exclusivement, chirurgicale. Après avoir trempé moi-même quelques années dans l'étude de la médecine, je m'en suis éloigné, définitivement, croyais-je naïvement à l'époque, après le refus de la perspective à laquelle rêvait, pour lui, pour moi, mon père : l'internat de chirurgie…. Pour finir par passer ma thèse...Lire la suite

Extraits du rapport de Roland Gori sur la formation des praticiens du soin psychique

Nous avons obtenu d'une source autorisée une copie des extrait de ce rapport dont la lecture nous semble indispensable dans le contexte actuel Extraits du Rapport rédigé par Roland Gori à la demande de Jean-Marc Fabre, Vice-président de l'Université d'Aix-Marseille I, chargé du Centre d'Aix - Printemps 2003 Préambule Selon les prévisions des sphères des pouvoirs publics en charge de la santé, une pénurie des médecins qualifiés en psychiatrie est annoncée. En outre, nous savons que la formation de ces spécialistes, dans le champ aujourd'hui critique des psychothérapies par exemple, ne répond...Lire la suite

A quoi hier aura servi  Propos sur les garanties

A quoi hier aura servi ? Propos sur les garanties Par Ignacio Gárate Martínez Cher Laurent Le Vaguerèse, Encore une fois me voici sollicité pour dire, au nom de ma pratique singulière de psychanalyste, celle qui nous fonde à être seul, sans vouloir être « le seul », ce que je pense des événements actuels qui reviennent en force pour donner un amendement à la loi et mieux gérer ainsi les bonnes garanties des psychothérapies… Il semblerait, d'ailleurs, qu'il s'agisse tout simplement ou du moins pour l'essentiel, de réclamer le diplôme de psychologie ou de médecine pour garantir l'exercice des...Lire la suite

Vers des associations de consommateurs de psychothérapie

Vers des associations de consommateurs de psychothérapies… Sophie Mendelsohn Plusieurs choses étonnent dans cet amendement Accoyer, tant par son contenu qu'à cause du contexte où il intervient : d'abord la rapidité avec laquelle il a été voté et qui a pris tout le monde de court ; ensuite, la mise en équivalence de toutes formes de psychothérapies qu'il induit – équivalence où la psychanalyse se trouve dépossédée de toute singularité, ravalée à n'être qu'une parmi tant d'autres dans l'oubli coupable de son histoire propre aussi bien que de l'histoire de la pensée du sujet et des modes de...Lire la suite

Pages