Mosaique construite au forum social

A partir d'une proposition d'Eric Théret, au cours du Forum social International qui s'est tenu à Porto Alegre (Bresil) les participanst ont été conviés à apporter chacun une pierre avec si possible quelque chose d'écrit dans leur langue. Ces pierres ont permis de construire une mosaique symbolisant la volonté des participants de construire une société "qui tienne compte de notre diversité et qui soit porteuse de responsabilité et de solidarité" Photo : FSM à PUC/POA - Pontifícia Universidade Católica de Porto Alegre, Rio Grande do Sul, Brésil De gauche à droite: Pierre Vuarin (idéalisateur...Lire la suite

Atelier débat malaise dans la mondialisation

Atelier débat malaise dans la mondialisation "Est-ce que nous pouvons dire qu'il existe vraiment une subjectivité, ou est-ce que nous l'inventons?" L'invitation à la réflexion est parti de la psychanalyste carioca Teresa Pinheiro au deuxième jour de l'atelier "Psychanalyse et Malaise dans la Mondialisation ". Elle a cité le penseur anglais Harold Bloom, pour qui Shakespeare a été, dans la mise en scène de ses tragédies, l'inventeur de la subjectivité, de l'homme questionneur: "être ou ne pas être, voici la question". L'approche a enflammé le débat dans l'atelier qui avait comme thèmes la "...Lire la suite

Forum Social de Porto Alegre en direct

Forum Social de Porto Alegre en direct A une semaine du Forum Social Mondial, les organisateurs sont fébriles mais ils ne perdent pas le sourire. Sonneries de téléphone incessantes, montagnes de courriers électroniques avec encore des demandes de participations venues de loin. Heureusement sont venus en renfort des collaborateurs des Etats-Unis, de France et d´Italie. Ce soir la liste des ateliers sera close (parce qu´il le faut) car l'université PUC-RS n´a que 60 salles, mais il est prévu de donner une chance à tous et de solliciter des espaces pour atelier dans d' autres universités. Par...Lire la suite

Porto Alegre

Dossier : le Forum Social de Porto Alegre Dans une interview parue dans le journal "Libération" du 21 janvier, réalisée à l'occasion du Forum Social de Porto Alegre, Ricardo Petrella analyse le rapport de force entre deux modèles de mondialisation celui de Davos et celui des forces rassemblées au Brésil Il écrit notamment : "Si les Etats acceptent la privatisation des droits de propriété intellectuelle sur tout ce qui est immatériel et vivant (information, logiciel, enseignement, génétique...), ils laissent à l'entreprise le pouvoir de décider où devront être effectués les «bons»...Lire la suite

Pages