spectacle/theatre

théatre
« J’ai rencontré Dieu sur facebook » texte et mise en scène Ahmed Madani J’avais pris beaucoup de plaisir à voir (F)lammes et je vous avais invité à aller voir cette pièce à la fois drôle, dynamique et intéressante par les points de vue qui s’y exprimaient. Elle continue d’ailleurs à tourner en province et je ne saurai trop vous conseiller d’aller la voir si ce n’est pas encore fait. La pièce « J’ai rencontré Dieu sur Facebook » commence sa carrière et va certainement gagner en maturité ; les acteurs sont très naturels dans leur jeu et l’auteur ne tombe pas dans le piège du discours convenu...
F(l)ammes
F (l) ammes : Le théâtre est vivant à Vincennes. Oui, ce n’est pas faux, aller à l’un des théâtres qui ont élu domicile dans l’ancienne Cartoucherie de Vincennes demande un peu d’organisation. Mais, pour ma part je n’ai jamais été déçu de mes efforts. À Vincennes, le théâtre est vivant, inventif, créatif. Que ce soit à L’Aquarium, à La Tempête ou au Théâtre du Soleil, le plaisir de la découverte est toujours au rendez-vous. C’est, depuis des lustres, Ariane Mouchkine et sa troupe qui ont fait la réputation du lieu. Mais les deux autres scènes n’ont rien à envier à leur célèbre voisine. F (l)...
Mme Klein de Nicholas Wright J’ai été ému de voir cette pièce. Je pensais tout connaître de Mélanie Klein : j’avais lu le magistral livre de Phyllis Grosskurth [1] ; j’avais traduit les débats qui eurent lieu à la Société britannique de psychanalyse à partir des années 1940, ce qui m’apporta une vue imprenable sur les conflits institutionnels où Mélanie Klein a été si fortement impliquée [2] ; et, enfin, j’avais fait converger ces deux livres dans une série d’articles portant sur vies et expulsions dans les groupes psychanalytiques [3] . En outre, comme nous avons proposé, Monique Lauret et...
Les caprices de Marianne A; de Musset
« Les caprices de Marianne » portent bien mal leur nom, car il n’y a rien dans le comportement de Marianne qui justifie de nos jours de qualifier son comportement de capricieux bien au contraire. Mais venons-en à cette soirée. Convenons qu’au théâtre, il est mieux vu de monter Shakespeare que Musset et d’ailleurs il suffit de jeter un œil sur la saison théâtrale des théâtres publics pour s’en rendre compte rapidement ; Musset est plus ou moins confiné aux matinées scolaires de la Comédie Française ou des jeunes gens très soignés viennent se former aux humanités auxquelles leurs parents les...
sarah Kane Aquarium
4.48 Psychose est une pièce de théâtre de la dramaturge britannique Sarah Kane, montée pour la première fois à Londres le 23 juin 2000, près d'un an et demi après le suicide de son auteur. Elle est présentée par la troupe du Théatre de l’Aquarium à la Cartoucherie de Vincennes jusqu’au 21 février. Le suicide de Sarah Kane, auteur reconnu depuis ses débuts, donne à posteriori de cette pièce une image qui me semble erronée. Elle dit dans le vrai de la vie de Sarah Kane, le triomphe final de la mort sur la vie alors que la pièce met en avant la lutte de ces deux forces contraires. Dans ce combat...
le bizarre incident du chien pendant la nuit
Le bizarre incident du chien pendant la nuit. Théâtre de la Tempête Cartoucherie de Vincennes Du 11 septembre au 18 octobre.Du mardi au samedi à 20h dimanche 16H. www.la-tempete.fr 01 43 28 36 36. Pourquoi, quand on est psychanalyste, se rendre à la Cartoucherie de Vincennes pour assister à une pièce dont le personnage central est ce qu’il est maintenant coutume d’appeler un autiste de haut niveau, souffrant donc du syndrome d’Asperger ?. Certainement pas pour prolonger notre travail quotidien qui se suffit bien à lui-même, mais précisément parce que c’est du théâtre, soit ce qui fait que l’...
camille claudel
En cette fin d’année 2014, qui marque les 150 ans écoulés depuis la naissance de Camille Claudel, la nouvelle pièce, adaptée et mise en scène par Christine Farré, est un magnifique hommage. Trois comédiens sont sur le plateau. Deux personnages (Jean-Marc Bordja et Nicolas Pignon) exhument des documents, des bribes de lettres. La sculptrice est là interprétée par Christine Farré. Il ne s’agit pas de raconter une vie mais d’en évoquer l’éclat, les éclats. Ce sont des éclats de vie, des éclats de rire, des éclats de voix … de l’enthousiasme, de la gaieté, de la douleur, de la colère. Création et...
la petite
La répétition au théâtre est censée affiner le jeu et le rapport au texte ; pour la psychanalyse, la répétition est un mécanisme qui écrit le texte du symptôme. Une demande d’analyse est souvent faite au moment où quelqu’un a repéré qu’il répétait des situations ou des actes qui lui compliquent la vie et le font souffrir. La répétition, à un certain point, peut rendre malade et la différence entre les générations se troubler... Anna Nozière raconte l’histoire de La Petite. L’action se déroule dans un théâtre. La Petite est comédienne et joue chaque soir, une histoire qui s’apparente...
britannicus
Britannicus , cela sonne comme le Louvre ou la Tour Eiffel : un monument. On sait que ça existe, mais on n'a pas forcément envie de le visiter. Des phrases reviennent venues d'on ne sais où, mais à coup sûr d'un pays trop lointain. Néron, la figure même du tyran, et sa mère comment s'appelait-elle déjà, ah oui, Agripine ( pas celle de Bretecher!) Rendez-vous donc est pris à Nanterre pour se rafraîchir un peu la mémoire. Le théâtre des Amandiers a, depuis Malraux, pris ses quartiers dans un lieu pas si commode à dénicher. Les tours « nuages » nées de l’idée d’un architecte Émile Aillaud,...
Une maison de poupée “Je ne peux plus me contenter de ce que disent les gens et de ce qu’on trouve dans les livres. Je dois réfléchir toute seule et essayer d’y voir clair.” La pièce « Une maison de poupée » est sans doute la plus connue et également la plus jouée d’Henrik Ibsen. Son héroïne, Nora, passe pour être la figure emblématique de la femme qui, prenant conscience de l’aliénation dans laquelle elle semble au début de la pièce se complaire, se libère du joug du paternalisme qu’elle subit et prend le risque de penser par elle-même, et en paye le prix. Elle quitte le foyer...

Pages