Marie Rivière dans « la peau d'Elsa »

La peau d'élisa avec Marie Rivière

Autres critiques de l'auteur

Rue Santa Fé, la rue de la sainte foi.Un film de Carmen Castillo

Rue Santa Fé de Carmen Castillo

Rue Santa Fé, la rue de la sainte foi. La rue Santa Fé, c’est une rue de Santiago du Chili située dans un quartier populaire de la ville. Dans cette rue, après le « Golpe » le « coup » si bien nommé, qui vit l’assassinat du président Allende et le...

Lire la suite

Berenice

Bérénice

Berenice À 15 ans j’étais perplexe. Racine m’ennuyait. J’avais un professeur qui prétendait, sans trop y croire lui-même, nous enseigner la littérature et soutenait que nous étions bien trop jeunes pour comprendre Racine. Je pense aujourd’hui qu’il avait...

Lire la suite

avanim

Avanim

Réalisé par Raphaël Nadjari    Voir tout le casting... Avec Asi Levi, Uri Gabriel, Florence Bloch Film français, israélien.  Genre : Drame Durée : 1h 50min.  Année de production : 2004 Elle est jeune,...

Lire la suite

Pages

Pour voir, entendre, apprécier Marie Rivière dans « la peau d’Elsa » il faut monter au « paradis » cette toute petite salle qui vient d’ouvrir au Théâtre du Lucernaire. Marie vous accueille et vous prend par la main pour vous raconter une histoire d’amour. Que dis-je ? non pas une mais plusieurs histoires d’amour. Avec son partenaire Jonathan Hume, Marie nous entraîne dans sa mémoire. Elle nous regarde dans les yeux. Pas possible de lui échapper. Pas moyen de se cacher dans la pénombre, de se noyer dans l’obscurité ou la multitude. Le public est comme à une soirée entre amis où l’on se décide, l’heure tardive aidant, à se risquer à la confidence. On oublie demain, on pense seulement au bonheur du partage par la parole.

À quoi ça sert tout ça ? À quoi ça sert de se parler, à quoi ça sert de raconter des histoires d’amour ? On vous en laisse la surprise. Cela se joue du mardi au samedi à 19h. Il vaut mieux réserver.

Le Lucernaire. 53, rue Notre Dame des Champs 75006

01 45 44 57 34