7e colloque de Médecine et Psychanalyse

Sous la direction de:

Études Freudiennes

L’annonce fait le quotidien de la rencontre entre médecins et patients, avec des effets immédiats et différés. La parole médicale, de fait, manque parfois de mesure : parole attendue, parole
redoutée, parole mal entendue, parole sécurisante mais aussi
parole sidérante.

Ce nouveau volume est publié dans le cadre du /''colloque de
Médecine et Psychanalyse Violence de {'annonce, violence du
dire qui s'est tenu à Paris les 15 et 16 janvier 2005.

Il prend place dans l'histoire des échanges inaugurés en 1993
avec le premier colloque de Pédiatrie et Psychanalyse et pour-
suivis régulièrement sur des thèmes consacrés aux questions que
soulèvent dans la pratique les avancées de la médecine.

Choisie cette année pour sa pertinence et son actualité, la
question de l'annonce est traitée sous ses divers aspects par les
intervenants, psychanalystes, pédiatres, obstétriciens, généti-
ciens, cancérologues ainsi que par les spécialistes des maladies
dégénératives et neuromusculaires. Chacun y débat, à l'appui
de son expérience, des effets de la parole sur le devenir des
patients et de leurs familles, en médecine d'enfant comme en
médecine d'adulte.

Comité scientifique : Danièle Brun, Olivier Douville,
Martine Frischmann, Marcela Gargiulo, Roland Gori, Arnold
Munnich, Jean-Christophe Thalabard, Alain Vanier

Organisation : Société Médecine et psychanalyse (SMP),
Centre de recherches « Psychanalyse et Médecine » (CRPM,
Université Paris 7-Denis Diderot), A.F.M. (Association française
contre les myopathies), Études freudiennes.

www.etudes-freudiennes.org