Introduction à l'objet a de Lacan
Juan Pablo Lucchelli est psychiatre et psychanalyste à Paris. Il est membre de l'Ecole de la Cause freudienne et de l'Association Mondiale de Psychanalyse, docteur en psychanalyse et en philosophie, et l'auteur de nombreux ouvrages et articles de référence. Il a publié Sexualités en travaux, avec Jean-Claude Milner et Slavoj Zizek, et Autisme, quelle place pour la psychanalyse ? ainsi que Lacan, de Wallon à Kojève (parus aux éditions Michèle, 2018 et 2017). Il est également l'auteur de La Perversion (éditions Payot-Lausanne, 2005) ; Le transfert, de Freud à Lacan ; Le malentendu des sexes et Métaphores de l'amour (Presses Universitaires de Rennes, 2009,2011 et 2012) ; Lacan avec et sans Lévi-Strauss (éditions Cécile Défaut, 2014) ; et co-auteur d'un livre d'entretiens avec Jean-Claude Milner et Fabian Fajnwaks, Clartés de tout (éditions Verdier, 2011). François Leguil est membre de l'Ecole de la Cause freudienne et de l'Association Mondiale de Psychanalyse, Il est Psychiatre, et ancien praticien hospitalier à l'hôpital Sainte-Anne (Paris). Il est aussi l'auteur de nombreux textes de référence en psychanalyse.

L'objet a est sans aucun doute le concept le plus original de l'œuvre de Lacan. Paradoxalement, peu d'ouvrages traitent de manière directe de ce point précis de la théorie et de la pratique lacaniennes. Voici donc l'un des premiers livres consacrés à cette invention lacanienne qui, à certains égards, condense à lui tout seul, tel l'Aleph de Borges, la pensée et l'originalité de Lacan.

Le livre que nous allons lire présente de manière progressive les outils conceptuels de l'œuvre du psychanalyste français, en suivant l'émergence de « l'objet des objets », comme le désigne son inventeur. Cette notion, qui apparaît aussi comme une nécessité théorique, est déjà en germe dans les premiers séminaires du psychanalyste, avec l'hypothèse de la prééminence du symbolique, et on peut en suivre le développement dans les textes qui traitent de la cure analytique, et jusque dans le dernier enseignement de Lacan.

Un tel parcours remet en lumière la portée de la révolution freudienne qui depuis plus d'un siècle conduit l'homme moderne dans les méandres de son rapport aliéné au désir, mais aussi lui ouvre les voies de son devenir possible en tant que sujet.