Le prix oedipe des libraires, dans sa formule actuelle, a rencontré de la part de vous lecteurs, un accueil qui ne se dément pas d’année en année. Devons-nous par conséquent nous en contenter ? bien entendu il n’en est rien ; Mais avant d’envisager quelque évolution que ce soit il nous faut commencer par vous donner les réponses aux questions que vous vous posez concernant le prix oedipe et les choix que nous avons fait pour sa mise en oeuvre:

Le prix œdipe des libraires est-il véritablement attribué au meilleur livre de psychanalyse paru au cours de l'année écoulée ? Le résultat du vote n'est-il pas entaché d'irrégularités ou tout simplement l'effet de copinages internes aux associations les plus importantes qui soutiennent leur "Poulain" ? Comment comparer des ouvrages aussi différents entre eux ? Ne serait-il pas préférable que vous désigniez vous-même le lauréat ?
Et si l'on n'a pas lu les 5 livres qui ont été retenus, comment faire pour en choisir un ?

Toutes ces questions et bien d'autres encore nous nous les sommes posées, et pour tout dire, cela fait maintenant plus de 20 ans que je me les pose. La conclusion c'est qu'il n'y a pas de formule miracle qui répondrait à la fois et de façon entièrement satisfaisante à toutes ces questions.

Cependant, on peut tirer des expériences précédentes un certain nombre d'enseignements et préciser également au passage nos intentions.

Il existe deux types de prix littéraires, ceux qui sont organisés autour d'un jury et ceux qui résultent d'un vote des lecteurs. Lorsqu’un jury est constitué, il s'attribue un pouvoir énorme et il s'agit alors qu'il soit à la fois suffisamment qualifié pour effectuer ce choix et qu'il justifie d'une grande indépendance vis-à-vis des groupes de pression. Aujourd'hui, je ne vois pas comment un tel jury disposant d'une véritable indépendance et d'une suffisante légitimité pourrait être réuni. Toutes les tentatives faites dans ce sens ont abouti à une impasse. Soit les membres du jury sont trop éloignés du mouvement psychanalytique. Ils sont alors insuffisamment motivés et leur choix ne peut véritablement correspondre à l'objectif. Soit ils en sont trop proches et leur choix dépend trop des affrontements entre les différents courants de la psychanalyse.

Par ailleurs, le vote par les lecteurs présente l'avantage essentiel à mes yeux d'avoir en retour un effet sur le lectorat lui-même. En présentant des ouvrages venus d'horizons différents, il invite le lecteur à ne pas se contenter des publications que son association ou le courant auquel il appartient, lui propose.

Cela résout-il la question des appartenances ? À l'évidence non, cela les relativise seulement, mais en définitive cela n'est pas lié au prix lui-même, mais bien à la situation des mouvements psychanalytiques. Notre ambition n'est pas de le bouleverser, le faire un peu évoluer ne serait déjà pas si mal.

Tentons maintenant de répondre aux questions que nous soulevions en introduction.

Notre objectif est-il de dire quel est le meilleur ouvrage paru dans l'année ? La réponse est non, car un tel ouvrage n'existe tout simplement pas. Les ouvrages sélectionnés sont différents entre eux et ne participent pas du même projet. Par contre ils présentent tous un grand intérêt au moins à nos yeux et une qualité d'écriture qui atteint un niveau au minimum honorable ce qui n'est hélas pas le cas de tous les ouvrages qui paraissent.

Le résultat du vote n’est-il pas entaché d'irrégularités et d'effets de copinage ? Pour ce qui touche à l'irrégularité, nous nous efforçons avec l'aide des libraires de la réduire au maximum. Pour ce qui concerne les effets de copinage, évidemment ils sont présents mais ils sont aussi le reflet du rapport de force existant aujourd'hui entre les groupes.

Comment comparer, des ouvrages aussi différents entre eux et comment faire si l'on n'a pas lu tous les livres inscrits sur la liste finale ? Rassurons les scrupuleux, rares sont les lecteurs suffisamment informés qui ont lu la totalité des ouvrages proposés, j'avancerai même qu'ils n'existent pas en dehors de quelques exceptions. Il ne s'agit donc pas de les comparer mais seulement de soutenir l'un d'entre eux.

Quant à désigner nous-même le lauréat, à quelles critiques ne devrions-nous pas faire face si nous nous instituions nous-même les responsables du choix final !

Quel enseignement avons-nous tiré de notre expérience passée ? Le premier c'est qu'il existe un clivage entre les lecteurs quant au thème abordé. Les analystes qui ne reçoivent pas d'enfants (ou des adolescents) ne lisent guère les ouvrages qui leur sont consacrés. Ceux qui reçoivent principalement des enfants concentrent naturellement leur attention sur ces derniers.
Une autre proposition faite notamment par Bernard Debail responsable de la librairie Lipsy à Paris, serait de distinguer les essais des ouvrages cliniques. Nous y réfléchissons.

L'autre constat est que le lectorat du site est composé pour l'essentiel de professionnels peu touchés par les ouvrages grand public ou qui paraissent être tels même s'ils ne le sont pas. Ainsi nous avons été un peu déçus par l'accueil fait au livre "écouter Haendel" qui rapporte l'expérience de parents d'un enfant autistes et qui nous avait semblé d'une qualité exceptionnelle.

Nous avons aussi noté une importante différence entre le choix des libraires et celui des lecteurs. Régulièrement les livres retenus par presque tous les libraires sont arrivés bons derniers dans le choix des lecteurs. C'est l'occasion pour nous d'insister sur cette dernière dimension. Nous pensons qu'il est important de faire en sorte que les libraires continuent à connaître les parutions dans le domaine de la psychanalyse en particulier en province. Entretenir un lien étroit avec eux fait partie de notre souhait.
Pour cela comme pour le reste nous avons besoin de vous. Nous avons besoin que vous nous disiez longuement ou brièvement ce que vous avez pensé des livres que vous avez lu, que vous nous parliez des libraires et de l’accueil qu’ils vous ont fait. Des remarques et des propositions auxquelles vous avez songé pour améliorer aussi bien lesite que le prix.

Pour cette nouvelle année qui s’annonce nous travaillons à rendre le site plus simple d’utilisation et plus convivial. C’est un vaste chantier et nous espérons que vous voudrez bien cette année encore le construire avec nous.

Laurent Le Vaguerèse

Prix Œdipe: notes de lecture

Pages

Edito

Le prix oedipe des libraires, dans sa formule actuelle, a rencontré de la part de vous lecteurs, un accueil qui ne se dément pas d’année en année. Devons-nous par conséquent nous en contenter ? bien entendu il n’en est rien ; Mais avant d’envisager quelque évolution que ce soit il nous faut...

Règlement du prix

Organisation Nous proposons aux principales librairies de Paris, de la Province et des pays francophones d’être les porteuses de cette initiative en collaboration avec le site oedipe.org. Le dispositif proposé est le suivant : Le site oedipe retient en début d’année un certain nombre d’ouvrages...

Librairies

37 cours Mirabeau
13100 Aix en provence
France
3 rue Vergeaux
80000 Amiens
France
95 Grande Rue
25000 Besançon
France
120 Grand’Rue
67000 Strasbourg
France
3, rue Mezieres
75006 Paris
France
11 rue Brest
69002 Lyon
France
55 r Gioffredo
06000 NICE
France
15, rue Vital Carles
33000 Bordeaux
France
9 rue Emilio Castelar
75012 Paris
France
8, Place du Parlement
33000 BORDEAUX
France
2 square Léon Martin
38000 Grenoble
France
57 r N-D de Recouvrance
45000 Orléans
France
Square Monseigneur Roull
29200 BREST
France
8 r St Georges
35000 Rennes
France
21, rue Lagroua Weill-Hallé
75013 Paris
France
116 Rue Saint-Lambert
1200 Bruxelles
France
6/8 rue chaperonnière
49100 Angers
France
pl Comédie
34967 Montpellier
France
10, rue de Mailly
66000 Perpignan
France
125 Bd. du Montparnasse
75006 Paris
France
35, rue pavillon
13001 Marseille
France
5, place du bon pasteur
44000 NANTES
France
Rue Emmanuel-Arène
20000 AJACCIO
France
29, rue St Sauveur
14000 Caen
France
50 r Gambetta
3100 Toulouse
France
15 Place du general de Gaulle
59800 Lille
France