spectacle/litterature

Littérature
Marc Nacht LE SERPENT Cette histoire de deux enfants, Léon et Pierre-Marie, qui, destinée somme toute banale, vont devenir adultes, pose la question : a-t-on un devoir de mémoire envers soi-même ? Devoir de mémoire oublié et peut-être même devoir de mémoire oubliée ? « Quand on revient de loin, on se pose » ce « loin » serait-il Pitchi Poï, nom donné par les Juifs à cet endroit inconnu, lointain où les déportaient les convois ? Il pouvait désigner aussi quelque chose qui avait ni queue ni tête, sens dessus dessous, un peu comme Bélial, le serpent de l’histoire. La mémoire peut être à double...
un si long chemin J. Bennani
Un si long chemin. Paroles de réfugiés au Maroc De Jalil Bennani. Éditions La Croisée des chemins, 2016 (réédition 2017) Après Le corps suspect (Galilée, 1980), Psychanalyse en terre d'islam (Arcanes Érès, 2008), Un psy dans la Cité (La croisée des chemins 2013), Jalil Bennani (psychiatre et psychanalyste) nous offre aujourd'hui Un si long chemin. Paroles de réfugiés au Maroc, livre sur la question migratoire, le déracinement et la façon de construire le lieu. Sollicité par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés venus au...
Histoires de la psychanalyse I Masud Khan Pour mémoire. Mohammed Masud Reza Khan a été un des analystes les plus importants du 20 e siècle. Le souvenir des titres de ses livres ou de ses articles réveille encore l’enthousiasme de ceux qui les ont lus. Le Soi caché , de 1976, traduit et publié par Jean-Bertrand Pontalis dans la célèbre collection Connaissance de l’inconscient, chez Gallimard, a connu un important succès d’estime, sa parution était prestigieuse ; figures de la perversion , publié en français en 1981, venait bouleverser et transformer...
Question d'être (Entre Bible et Heidegger)
QUESTION D'ETRE (entre Bible et Heidegger), par Daniel Sibony Un livre porte une charge symbolique lorsque la dernière page tournée, on se dit "voici un commencement et un appel ». Dans l'œuvre de Daniel Sibony, qui se poursuit depuis plus de 40 ans, et qui, contrairement à ce qui s’en dit parfois ne parle pas qu’avec elle-même, ce livre-ci est un de ceux qui s'inscrivent dans le temps long de la pensée. Il demande qu’en soit continué l’élan. On connaît l'importance qu'a eue Heidegger comme philosophe œuvrant à dépasser les limites dans lesquelles s'est déployée la pensée philosophique, et...
livre de Myriam REVAULT D’ALLONNES  : « Le miroir et la scène . Ce que peut la représentation politique ». Ed du Seuil  Paris 2016
Compte rendu du livre de Myriam REVAULT D’ALLONNES : « Le miroir et la scène . Ce que peut la représentation politique ». Ed du Seuil Paris 2016 Myriam Revault d’Allonnes est professeur à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes ; elle a déjà, entre autres, publié en 2006 aux éditions du Seuil Le pouvoir des commencements. Essai sur l’autorité puis L’homme compassionnel (2008), Pourquoi nous n’aimons pas la démocratie ? (2010), La crise sans fin. Essai sur l’expérience moderne du temps (2012). Dans ce nouvel ouvrage, au titre qui peut sembler énigmatique, «...
Georges Didi-Huberman
Georges Didi-Huberman est philosophe et historien de l'art. Son premier livre daté de 1982 Invention de l'hystérie est consacré au travail de Charcot à travers l'analyse de l'iconographie photographique de la Salpêtrière. G. Didi-Huberman nous a donné à voir le hors-champ de ces photos, la violence physique à laquelle ces femmes ont été soumises pour être photographiées. Une histoire du pouvoir des images, de l'exploitation des unes et de la violence des autres. Plusieurs ouvrages suivirent, et en 2016 il publie Peuples en larmes, peuples en armes , le sixième tome de son...
Catherine Milllot
Vivre à tombeau ouvert Catherine Millot, La Vie avec Lacan , Paris, Gallimard, 2016. Voici un acte de courage. Non pas « courageux », ce qui ne ferait que qualifier cet acte, mais dont le courage est l’agent et l’auteur la plume, une de celles de l’expression « y laisser des plumes ». La Vie avec Lacan , ce nouvel ouvrage de Catherine Millot vaut coupure dans l’histoire du mouvement lacanien (si pareille chose existe) postérieure au décès de Jacques Lacan. Sans doute Catherine Millot n’a-t-elle pas voulu que l’on s’en tienne à ce Lacan adulé ou haï (c’est selon), un héros...

Les longs silences de Cécile Portier

Les longs silences de Cécile Portier Quand une femme écrivain, douée et sensible comme l’est Cécile Portier, se fait hospitaliser dans une clinique psychiatrique le temps de résorber ce qu’il est désormais convenu de nommer un « burn out », il peut arriver qu’ensuite un livre garde trace de cet épisode douloureux. Ainsi sont nés Les longs silences, livre grave, doux et décalé qui dessine à traits brefs la couleur des jours passés à l’écart du monde. Des raisons qui l’ont conduite en ce lieu d’internement (parce que l'interne ment, note-t-elle) l’auteure dira peu de chose, mais ce peu suffit...Lire la suite

L'individu ingouvernable de Roland Gori

Je lis L’individu ingouvernable de Roland Gori (Paris, Les Liens qui Libèrent, 2015). C'est donc confirmé, Gori est un agité de la pensée mais pas du genre de ces « singes de l'esprit » qui, pour les bouddhistes, frétillent d'instabilité, d'inconstance et de confusion : mentors en zapping de pensées, gourous de la pollution idéique comme on en voit tant aujourd'hui, qui ont leurs idées sur tout, tout le temps. Les singes de l'esprit étalent leur confiture savante sur les ondes, les plateaux télé, les éditos des news magazine, les pages des quotidiens, on en viendrait presque à louer le...Lire la suite

Pages