Les rapports compliqués de la psychanalyse et de l'hypnose

Pascal Keller/F.Polgar
0

A l'occasion du décès de François Roustang, Pascal Keller nous a fait parvenir un texte très intéressant et peu connu d'un étudiant de Budapest Franz J. Polgar et de sa rencontre avec Freud. Voici la présentation qu'en fait P.Keller suivi d'un extrait du livre de F.Polgar: « On ne surestimera jamais trop l’importance de l’hypnotisme dans la genèse de la psychanalyse. D’un point de vue théorique comme d’un point de vue thérapeutique, la psychanalyse gère un héritage qu’elle a reçu de l’hypnotisme » Freud, 1924, Résultats, Idées, Problèmes- II  

Appel de 111 parents d'autistes au président de la République

Rassemblement Pour une Approche des Autismes Humaniste et Plurielle
0

Rassemblement Pour une Approche des Autismes Humaniste et Plurielle Association régie par la loi de 1901 leRAAHP@gmail.com à Monsieur François Hollande Président de la République Française Monsieur le Président, Vous allez intervenir prochainement sur la politique en faveur des personnes handicapées dans notre pays. Les 111 parents de personnes autistes signataires de cet appel voudraient, à cette occasion, attirer votre attention sur le vivre ensemble, mis à mal depuis des années dans le monde de l’autisme par des lobbies qui entretiennent une véritable guerre de religion à l’encontre des parents et des professionnels qui ne partagent pas leurs certitudes infondées. En l’état actuel des connaissances aucune imagerie médicale ou aucune analyse biologique ne permet de poser le diagnostic d’autisme. Les causes des différentes formes d’autismes demeurent, à ce jour, largement inconnues malgré toutes les recherches menées dans le monde entier. Du côté des accompagnements de ces personnes, la HAS (la Haute Autorité de Santé) a reconnu qu'aucune étude scientifique n'avait permis de valider une approche particulière.

Psychanalyse, l'autre matérialisme (à propos du numéro 59 de la revue "Actuel Marx"

Eduardo Prado de Oliveira
0

Psychanalyse, l’autre Matérialisme[1]   Prado de Oliveira

A propos du livre collectif : L'idéal et la cruauté

Fabienne Biégelmann
0

L’expérimentation institutionnelle d’ABA en France : une sévère désillusion.

Jean-Claude Maleval et Michel Grollier
1

Écouter les autistes       L’expérimentation institutionnelle d’ABA en France : une sévère désillusion. jeudi, 3 mars 2016 / Jean-Claude Maleval , / Michel Grollier L’expérimentation institutionnelle d’ABA en France : une sévère désillusion. (Ce texte a été publié par le site "écouter les autistes " ainsi que par la lettre "Lacan quotidien" par J-C Maleval et M. Grollier [1].

Psychiatre à l'écoute des victimes des attentats

agnès piernikarch
0

Psychiatre volontaire de la CUMP de l'Essonne depuis plusieurs années, j'ai été sollicitée comme de nombreux collègues lors des attentats du 13 novembre 2015 pour participer à l'accueil des citoyens qui demandaient de l'aide, les victimes, témoins directs ou indirects et tous ceux qui avaient été déstabilisés par l'annonce de l'évènement. Ce dispositif a été mis en place à la suite des attentats de 1995, à l'iniative de jacques Chirac, sans beaucoup de moyens dédiés, mais avec l'adhésion de volontaires, infirmiers, psychologues et psychiatres formés au préalable à cet exercice. Les psychiatres militaires ont été aux avants-postes de la mise en place de ce dispositif. Très sensibilisés par l'importance d'une écoute dans l'immédiateté ou dans la proximité de l'évènement traumatique, ils se sont impliqués dans la mise en oeuvre de cet accueil d'urgence, qui a été adjoint aux SAMU. Il s'agit de proposer une écoute, et d'aider à repérer parmi les effets dûs au traumatisme ceux qui signent l'impact de l'événement mais qui vont être intégrés par la personne et ceux qui risquent de s'enkyster et qui nécessitent des soins à plus long terme.

Cette fois-ci, vous vous êtes bien recouchés

Franz Kaltenbeck
1

1 Cette fois-ci, vous vous êtes bien recouchés J’aime bien l’émission « On n’est pas couché » et je la regarde quand je peux. Mais samedi dernier, Laurent Ruquier et son équipe m’ont déçu. Cette déception vaut d’être réfléchie car ce qui s’est passé est bien symptomatique pour le journalisme, la politique, voire la culture actuels. On accueille un philosophe, acclamé pour son œuvre. Madame Lea Salamé lui soumet un certain nombre de ses énoncés, qu’elle a répertoriés dans la presse. Il nie les avoir énoncés et persiste dans son déni à chaque fois qu’elle lui demande de s’expliquer sur une de ses déclarations, qu’elle juge inacceptables. Ce qu’il avait dit aurait été systématiquement transformé, manipulé par les journalistes qui l’ont interviewé. Ce procédé a un nom. C’est de la mauvaise foi voire de la persécution. Et pourtant cette méthode d’obstruction faite à la recherche du sens de ce qu’il avait dit a été tolérée par Laurent Ruquier qui a surtout pris soin de ne pas froisser un invité si prisé par les médias.

libre opinion: Euthanasie

Joseph Gazengel
1

Communiqué Stop DSM

Collectif Initiative pour une Clinique du Sujet STOP DSM
3

COMMUNIQUE  du Collectif Initiative pour une Clinique du Sujet STOP DSM : Jean-Claude Aguerre, Guy Dana, Marielle David, Francis Drossart, Tristan Garcia Fons,Nicolas Gougoulis, François Kammerer, Patrick Landman, Claude Léger,  Jean Baptiste Legouis, François Leguil,Geneviève Nusinovici, Bernard Odier, Michel Patris, Gérard Pommier, Louis Sciarra, Jean-François Solal, Dominique Tourrès Landman, Jean-Jacques Tyszler, Alain Vanier

Edito et premiers commentaires 

Laurent Le Vaguerèse
0

Le rendez-vous cet après-midi va semble-t-il nous confronter à différents paradoxes. L'immensité de la foule fera que ce ne sera un défilé que pour quelques-uns, les autres resteront sur place, plus ou moins loin. Devant leur télévision ceux qui ne se seront pas déplacés verront le monde politique et religieux défiler ce que ceux qui manifestent ne verront sûrement pas, sinon le soir au retour de la manifestation La foule rassemblée sera sans doute traversée par l'émotion, la foule, par son existence même suscite en nous cette émotion. Mais l'histoire nous montre à quel point le sentiment de force, de puissance masque paradoxalement notre commune impuissance face à la violence non pas aveugle mais au contraire déterminée. A la veille des guerres qui ont déchiré l'Europe, il n'a pas manqué de foules criant leur peur et leur colère.

Elsa Cayat

Pages