Réponse à Sergio Benvenuto par Claude Schauder

Claude Schauder, Sergio Benvenuto
0

À la suite du dernier message que nous vous avons adressé au sujet du passé de l’Ukraine et de ce qu’il est convenu d’appeler la shoah par balle, nous avons reçu plusieurs messages privés, venant en particulier de collègues dont le passé se rattache douloureusement à cette histoire tragique.  Un certain nombre de nos collègues ont effectué des voyages en Ukraine et en Russie  pour y parler de la psychanalyse et aussi entamer des supervisions qui grâce aux moyens actuels de communication ont pu se poursuivre y compris durant le conflit.   Sergio Benvenuto a publié (en anglais) le compte rendu des discussions qu’il a pu avoir avec des analystes Russes et Ukrainiens. Dans ce texte il prend position sur le choix qu’il a fait  de ne pas poursuivre cette pratique de supervision avec ses interlocuteurs Russes durant la période du conflit. Claude Schauder , interpelé par ce choix, lui répond ici. LLV   Sergio Benvenuto Publié initialement par : European Journal of Psychoanalysis. que nous remercions pour leur coopération.

guerre en Ukraine

Le passé tragique de l'Ukraine

Laurent Le Vaguerèse
0

Le passé tragique de l'Ukraine

Le passé tragique de l'Ukraine

Tchat, Schit, Chut

Alain Dufour
1

Tchat, Schit, Chut          Il est aisé de s’informer sur les législations en cours concernant le commerce et l’usage du cannabis. La seule consultation de l’article de Wikipédia fournit d’amples informations à ce sujet. Il est presque aussi facile d’examiner dénombrements et statistiques de toutes sortes à ce propos.

hachich

Syrine Slim : L'affaire Abraham Torok Légende, vie secrets par L. Le Vaguerèse

Laurent Le Vaguerèse
0

Syrine Slim L’affaire Abraham et Torok Légende Vie et secrets Le Fil Rouge PUF 262 pages 25 euros.   Une affaire de famille.   C’est avec une certaine perplexité que je m’aventure dans l’écriture de ce commentaire du livre de Syrine Slim en m’interrogeant sur ce que peut bien en saisir un analyste entrant dans la carrière. Cette histoire embrouillée, aux multiples rebondissements, faites de cris de chuchotements, d’apartés et de secrets et auxquels déjà il a été fait référence dans deux ouvrages traitant de l’histoire de la psychanalyse en France, celui d’Élisabeth Roudinesco[1] et celui d’Alain de Mijolla[2], cette histoire enfin mérite-t-elle vraiment que l’on y revienne ?   Ma réponse est certainement oui, mais à condition d’en tirer une réflexion sur la psychanalyse telle qu’elle se présente aujourd’hui à nos yeux à la lumière de son histoire finalement si proche et si lointaine à la fois.

l'affaire Abraham Torok

Youpi, mon fils est trans ! Le Nudge, ce nouveau surmoi social

0

Youpi, mon fils est trans ! Le Nudge, ce nouveau surmoi social   Les parisiens ont eu droit la semaine passée à des affiches apposées sans doute par la mairie vantant de cette façon et dans un mélange des plus suspect homosexualité et transsexualité. Je ne parlerai pas ici des enjeux complètement différents qui sont impliqués dans ces deux entités et dont les objectifs peuvent d’ailleurs s’avérer contradictoires. Pour ceux que cela intéresse, et j’espère qu’ils sont nombreux tant les enjeux me paraissent absolument considérables pour nos sociétés dites démocratiques, je ne peux que conseiller une nouvelle fois la lecture de l’excellent ouvrage d’Eric Marty[1].  

Quelques compléments utiles à la réflexion autour de la demande de "changement de sexe" des enfants et adolescents. Par N.Athéa

Nicole Athéa
0

La question de la dysphorie de genre chez les enfants et les adolescents a suscité de nombreux commentaires et discussions dont les réunions de l'Observatoire se sont faites l'écho.  Nicole Athéa endocrinologue qui a une grande expérience en ce domaine  a résumé ses propres réflexions dans deux textes dont il me semble important de prendre connaissance. Elle prépare un ouvrage sur le sujet à paraître d'ici quelques mois. LLV 1) Une relative fréquence de sentiments de genre inversés a toujours existé dans l’enfance, avec les filles garçons manqués et les garçons féminins, qui font de la danse. Dans une majorité de cas, ce sentiment s’inversait à la puberté. Nombre de ces garçons devenaient homosexuels, et de nombreux gays s’insurgent aujourd’hui de voir certains de leurs copains faire une transition, ce qu’ils assimilent à une homophobie. Pour certains, la transition représente effectivement la possibilité de ne pas être homosexuels, et cela est  encore important pour eux, même aujourd’hui.

Appel de l'Observatoire des discours idéologiques sur l'enfant et l'adolescent

LLV
0

https://www.observatoirepetitesirene.org/   Tribune parue dans Mariane  Céline Masson  Caroline Eliacheff et Anna Cognet https://www.marianne.net/agora/tribunes-libres/transgenrisme-avec-cet-effacement-des-limites-cest-la-suprematie-des-sentiments-qui-guide-les-conduites   Roudinesco sur France Inter :https://www.dailymotion.com/video/x7zr6ya Une interview d'Éric Marty par Marc Weitzmann dans l'émission "Le signe des temps" sur France Culture au sujet de son livre "Le sexe des modernes" https://www.franceculture.fr/emissions/signes-des-temps/gender-studies-une-enquete-philosophique-sur-lorigine-du-genre-et-ses-consequences-aujourdhui

transidentité

La controverse de Valladolid

0

La controverse de Valladolid   Chacun je pense, a entendu parler de ce qui fut sans doute l’un des évènements politique majeur du XVIe siècle (1550 et 1551) dont les conséquences furent immenses pour la colonisation non seulement de l’Amérique du Sud, mais également sur celle de l’ensemble du continent américain. De quoi s’agit-il ? de deux choses en fait. L’une est un évènement inscrit dans l’Histoire l’autre d’un écrit prenant appui ou prétexte sur l’évènement en question.  

La controverse de Valladolid

Mourir pour des idées

Laurent Le Vaguerèse
0

Mourir pour des idées d’accord mais de mort lente. G Brassens  

George Brassens

Les mesures prises lors du confinement à la clinique de La Borde

Michel Lecarpentier
0

Durant le confinement à La Borde, nous avons été touchés dès le début par la circulation du virus car un moniteur strasbourgeois s’était rendu dans sa famille début mars et s’est trouvé contaminé par un médecin urgentiste de ses amis, qui ne se savait pas malade. Il a travaillé deux jours avant de l’apprendre et son confinement à son domicile commença sur le champ. Ses cas contacts furent immédiatement repérés et toute une stratégie a pu se mettre en place avec l’aide de l’infectiologue du département et de l’ARS. Il fut décidé de concert que les activités du club seraient maintenues avec des aménagements pour qu’une vie sociale thérapeutique puisse continuer à soutenir psychiquement la collectivité. Le club et ses réunions habituelles de discussion et de décision furent très importants pour que chacun puisse être partie prenante des modifications nécessaires tout en maintenant donc les invariants structurels.  

Clinique de La Borde

Pages