L'innocent amour de sa Cause

Daniel Pendanx
0

Un jeune homme, assurément passionné pour sa Cause – la Cause de l'égalité qu'est pour lui, et bien d'autres avec lui, celle, très moderne, de la garde alternée – m'a écrit il y a peu par courrier électronique, espérant semble-t-il m'engager dans le combat de son groupe contre le Dr Maurice Berger, ardent opposant à cette « garde alternée ». Il m'a écrit après avoir « lu » mon article, Actualité du juridisme psy, publié sur le site Œdipe ; texte dans lequel j'ai critiqué le « rapport» présenté par le Dr Berger aux Etats généraux de la psychiatrie en 2003, mais en visant davantage la position de son discours que des contenus et observations cliniques qu'à bien des égards je partage.

Peut-il y avoir de la fumée sans feu?

Françoise Meyer
0

Peut-il y avoir de la fumée sans feu ?     Des réponses aux maux de notre société en voilà quelques unes. Lorsqu'on déplore des victimes après un incendie d'immeuble en mauvaise état, on préconise de mettre des détecteurs de fumée dans les immeubles d'habitation, lorsqu'on déplore de jeunes victimes électrocutées dans un transformateur électrique haute-tension et la violence de jeunes contre policiers et pompiers on préconise de mettre des caméras sur les voitures de police. Lorsqu'on déplore des victimes de coups mortels portés à des personnels de service psychiatrique on préconise un plus de surveillance policière. A chaque mal de la société une réponse immédiate hors de toute réflexion et hors de toute pensée. Aurait-on peur de réfléchir ?

Les arguments du colloque :" Du Séminaire aux séminaires.Lacan entre voix et écrit"

Laurent Le Vaguerèse
0

Samedi Matin : 1e Partie : question de méthode Laurent Le Vaguerèse : Ouverture « Non sans humour» Jean Allouch : «  Sur les transcriptions des séminaires   et conférences de Lacan . Impasses » État des lieux 2005 Lacan a ostensiblement rendu hommage aux diverses transcriptions de son séminaire, ceci quels qu'en soient la manière et le résultat. On ne peut qu'en conclure que son approbation de chaque transcription fut indépendante de sa qualité, qu'elle est donc sans portée quant à l'appréciation de la valeur de chacune. Les transcriptions éditées au Seuil sont le fait d'un coauteur. Ce biais ayant été élu par Jacques Lacan et Jacques-Alain Miller l'on ne voit pas que quiconque puisse objecter quoi que ce soit. Reste une question : comment cette position de coauteur oriente-t-elle le travail ?

Onze ans plus tard

Alain Dufour
0

Jean Carpentier connu pour ses engagements courageux et lucides avait publié en 1994" La toxicomanie à l'héroïne en médecine générale ; Ellipses ; Poitiers 1994". un manifeste intitulé : Afin de réduire la contamination par le VIH et la propagation du SIDA il indiquait aux médecins tout l'intérêt de méthodes de traitement fondées sur la substitution d'opiacés à effet court par des substances à demi-vie prolongée qui permettait à des personnes souffrant d'une assuétude à des opiacés de s'inscrire dans une démarche de soins. Parmi les traitements proposés une molécule particulièrement intéressante, agoniste et antagoniste des morphiniques, déjà connue sous le nom de Temgésic fut proposée à haut dosage sous le nom de Subutex. D'emblée un certain nombre de praticiens, spécialisés dans le soin aux toxicomanes furent réservés. Les raisons de cette méfiance n'étaient pas toutes forcément bonnes. Elles n'étaient pas toutes mauvaises.

« A passage to India »

Patrick Bantman Didier Sabatier
0

« A passage to India » PSYCHIATRES ,PSYCHOTHERAPEUTES ET CHAMANS EN INDE DOCTEUR PATRICK BANTMAN DOCTEUR DIDIER SABATIER Psychiatres des Hôpitaux Paris Nous avons effectué en août 2005 un séjour dans le nord de l'Inde .Il faisait suite à un premier voyage qui avait eu lieu en novembre 2004, à la rencontre de Psychiatres , psychothérapeutes et thérapeutes traditionnels afin d'évaluer la situation de la Psychiatrie et de la Psychanalyse ainsi que la part de la spiritualité et des traditions dans le traitement des maladies mentales .Les impressions de ces deux voyages ont été enrichies grâce à une active correspondance des représentants de la communauté Psychiatrique indienne .

La psychanalyse, le politique et le désir

Alain Didier-Weill
0

LA PSYCHANALYSE, LE POLITIQUE ET LE DESIR X8 Les questions abordées dans cet article seront reprises par l'auteur dans son séminaires les premiers lundi de chaques moi au Théâtre Mouffetard (7 rue moufetard 75005) à partir du lundi 3 octobre. I – La psychanalyse et les Lumières La levée de la censure et le paradoxe des Lumières Freud, tout en s'avérant méfiant envers le sens unifiant, homogénéisant, que la psychanalyse tend à donner du réel, confessait toutefois une admiration absolue envers les philosophes des Lumières. Tempérant une telle admiration par sa réserve envers la science, Lacan situe lui aussi, sans hésitation, la psychanalyse au sein de ce grand mouvement issu de la Renaissance européenne.

Réponse au dossier d'Ursula Gauthier dans le Nouvel observateur

Ignacio Gárate
0

Les secrétaires d'une parole en souffrance à propos du dossier «Faut-il en finir avec la psychanalyse», le Nouvel Observateur, n° 2130 du 1er au 7 septembre 2005. Madame Gauthier, Votre article et le dossier que vous avez organisé autour de la parution d'un livre noir, de l'éditrice Catherine Meyer, appelle-t-il des réponses? Contrairement à ce que vous affirmez, je ne suis pas sûr que ce livre constitue un «événement», mais plutôt l'un des avatars d'une querelle de pouvoir orchestrée par les intérêts pharmaceutiques et la réorganisation des politiques de santé en Europe. C'est pourquoi je ne crois pas qu'il convienne de se cantonner à des querelles de «chapelle» —vous comparez, en la disant «fille aînée du freudisme» la psychanalyse à l'église catholique—.

Note de lecture et commentaire du "Livre noir de la psychanayse"

Elisabeth Roudinesco
1

Photo Philippe Duval (R) 1 - Contenu de l'ouvrage Le 1er septembre paraît aux Arènes un ouvrage collectif intitulé Le livre noir de la psychanalyse. Vivre, penser et aller mieux sans Freud. Catherine Meyer en est l'éditrice responsable avec la collaboration de Mikkel Borch-Jacobsen, Jean Cottraux, Didier Pleux et Jacques Van Rillaer. Dans cet ouvrage, les freudiens sont mis en accusation : ils ont, dit-on, envahi les médias à coups de propagande et de mensonges. Sont brocardés avec une rare violence tous les représentants du mouvement psychanalytique depuis ses origines : Melanie Klein, Ernest Jones, Anna Freud, Bruno Bettelheim (etc) et, pour la France, Jacques Lacan,

Anti freudisme et/ou antisémitisme : les leçons d'un procès

Laurent Le Vaguerèse
0

Les attendus que l'on lira ici sont ceux d'un procès attenté pour diffamation par le « Club de l'Horloge » et Jacques Bénesteau à l'encontre d'Élisabeth Roudinesco. Au centre de cette accusation l'article qu'Élisabeth Roudinesco a publié dans la revue « Les Temps Modernes » sous le titre « Le club de l'horloge et la psychanalyse : chronique d'un antisémitisme masqué ». Le club de l'Horloge se veut un laboratoire d'idées pour l'extrème droite, quant à Jacques Bénesteau il est l'auteur d'un ouvrage intitulé « mensonges freudiens ». En s'attaquant à la psychanalyse et à Freud Jacques Bénesteau s'est-il contenté d'exercer son droit à une libre critique ou s'agit-il de bien autre chose comme le soutient Élisabeth Roudinesco ? . Le tribunal en tout cas a donné en première instance raison à Élisabeth Roudinesco. Le club de l'Horloge a fait appel.On s'instruira utilement en lisant ce qui suit : Le club de l'Horloge délibéré du 2 juin 2005 PROCÉDURE D'AUDIENCE Par actes des 23, 25 et 27 août 2004, l'association LE CLUB DE L'HORLOGE a fait

Actualité du juridisme psy

Daniel Pendanx
0

                                                    

Pages